AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 The narrative of a Mangaka ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: The narrative of a Mangaka ~   Dim 14 Juil - 17:32



Mushanokoji Ellana





CARTE D'IDENTITE



    Mushanokoji Ellana


    ● Nom : Mushanokoji

    ● Prénom : Ellana

    ● Surnom : Comme vous voulez.

    ● Age : 19 ans.

    ● Nationalité : Américao-Japonaise.

    ● Préférence Sexuelle : Pas encore fixée.

    ● Qualités et défauts : Voir mental.

    ● Je suis : Civile.






DESCRIPTIONS


Physique :  

Vous la voyez ? Assise contre un arbre, un bloc note et un crayon dans les mains. Il s'agit de Ellana. Cette jeune demoiselle est en train d'écrire un nouveau Manga. Une sorte d'histoire parallèle à son grand succès. Mais ça, se sera pour plus tard cependant. Attardons nous plutôt sur son physique. Après tout, rien qu'avec ça, nous pouvons déjà brosser un bref portrait de l'individu. Commençons donc par la déshabiller, afin de voir son corps dans sa plus grande pureté.

Donc, la première chose que l'on remarque sur le corps de la jeune écrivain est sa couleur de cheveux. En effet, cette dernière est de couleur rose. Loin d'être banale, ce n'est pas génétique. Il s'agit simplement d'une teinture qu'elle s'est faite. Ses cheveux, longs et soyeux, lui tombent en cascade arrivant jusqu'aux reins de la demoiselle. Avec une petite mèche rebelle cachant son front. Détaillons maintenant le visage de Ellana. La jeune fille possède la aussi, une couleur des yeux peu banales pour les japonais : du bleu. Il ne s'agit pas de lentille, c'est simplement ces origines européennes qui ressortent. Ses sourcils, roses également, ne valent pas la peine que l'on s'attarde dessus. Continuons plutôt avec son nez. Fin et anguleux, il pourrait la faire confondre avec une créature elfique. Mais évidemment, les elfes n'existent pas, pas vrai ? Ces oreilles sont tout ce qu'il à de plus communes. Quand aux lèvres de l'héritière Mushanokoji, elles sont fines et un sourire ironique complète son visage.

Passons maintenant au buste de la jeune fille. Pas très grosse, on peut voir sans mal ses omoplates, partant de ses épaules pour finalement se croiser. La poitrine, car il faut bien en parler est bien garnis. Ni trop grosse, ni trop petite. Mais elle s'en fiche éperdument. Son ventre est bien plat, en effet, elle fait partie de cette catégorie de gens qui peuvent manger autant qu'ils veulent sans en subir les conséquences. Ses longs membres justifient sa taille, arrivant au mètre soixante-sept. Il est commun qu'elle se retrouve avec des pansements aux doigts. La raison ? Elle se les coupent à force de tourner encore et encore les pages de ses livres préférés.

Désormais, habillons la jeune écrivain en herbe. De bas en haut, toujours. Sur sa tête, se trouve un béret noire. Ce dernier est entièrement couleur charbon. Sauf à l'intersection entre les deux parties de l'objet, dont la rupture est de gris. Un casque de musique de marque "R.O.GNT" couvre ses oreilles. L'appareil, ne disposant pas de fil ni de baladeur fait office des deux en fait. Tout ça grâce à une clé USB directement incorporé dans le casque. Finis les embêtements après avoir mit ses écouteurs dans sa poche. Avec l'aide d'une barrette, elle s'est faite une longue tresse, retenant ainsi une partie de sa coiffure.

Elle possède une sorte de collier bleu autour du cou. C'est une simple décoration. Ensuite, parlons de ce qui recouvre son dos. Elle dispose d'un chemisier, dont la blancheur est comparable avec celle d'un fin flocon de neige lors d'une douce soirée d'hiver. Sans manche, je précise. Par-dessus, on retrouve une sorte de tee-shirt avec des manches courtes, cette fois ci. Ce dernier est gris. Enfin, l'on peut terminer avec un survêtement de sport gris d'extérieur, rouge d'intérieur.

Désormais, passons au grand final si vous le permettez. La jeune scénariste porte un jean assez onéreux de couleur bleu marin. Ce dernier, légèrement usé par le temps dispose de trois poches Deux aux devant, ainsi qu'une sur la fesse droite de la demoiselle. Une ceinture le maintient. On peut d'ailleurs apercevoir une chaine partant de la ceinture au teint marron allant jusqu'à la poche droite du jean. En fait, il s'agit d'une montre à gousset, héritage qui se transmet de génération en génération dans la famille Mushanokoji. Cette dernière, en argent pur possède en son centre un symbole graver, une sorte de lion croisé avec des lignes dur faisant une sorte d'étoiles. En son intérieur se trouve une photo de son petit frère. Enfin, pour terminer, elle met généralement des bottines noires.

Caractère :

La première chose que l'on peut dire sur le caractère d'Ellana, c'est qu'elle est très loin de l'immaturité que peut apporter son âge. En effet, la jeun fille réfléchit toujours aux conséquences de ces actes. Elle ne fait jamais rien sans peser d’abord le pour et le contre. Ceci, afin de toujours tirer profit de la situation. Certains trouvent que ceci fait office de "profiteuse". Elle préfère le terme "pragmatique". La jeune fille, très calme donc possède, contrairement à la plupart des autres personnes de son âge une forte dose de patience. Elle serait, pour donner un exemple à même de vaincre un Moine Shaoling dans un concours de patience. Et ceci n'est pas un euphémisme.

Bien que ce soit une grande lectrice, elle aime le sport. Après tout, comme on dit "Un esprit sain, dans un corps sain". C'est pour ça qu'elle tout particulièrement courir, surtout le matin, juste après le petit-déjeuner. Bien sur, elle n'aime pas ceci au même niveau que les sportifs. C'est avant tout un passe-temps pour elle et il ne faut pas que cela empiète sur le reste. Aimant la musique, particulièrement la J-Pop, soit Pop-Japonaise, elle en écoute souvent. Après tout, il n'est pas rare que Ellana puise son inspiration dans la musique.

Intelligente, elle possèdait de très bonnes notes. Mais malgré cela, elle n'en avait tirée aucune fierté. Après tout, ce qu'un bête chiffre sur une feuille de papier, pas la peine de s’inquiéter pour ça. Détestant être prise au dépourvue, elle anticipe souvent les évènements. Ceci, afin de ne pas se sentir démunie. Bien évidemment, elle n'est pas omnipotente et cela la gêne fortement d'ailleurs.

On peut sans nul doute deviner, au vue de sa bibliothèque, qu'elle adore lire et écrire. Cela semble normal pour une écrivain n'est-ce-pas ? Mais l'amour qu'Ellana éprouve pour les livres est presque anormal. Elle à déjà sauter des repas et même des cours simplement car elle voulait finir de lire un Manga ou, prise par une inspiration soudaine, en déssiner un. Quand on s'attarde devant sa bibliothèque, on remarque qu'elle ne se contente pas d'un seul style. Même si son préférer reste la "fantasy" elle lit aussi des Manga d'amour, des light novel et d'autres œuvres légères. Elle possède cependant une sorte de blocage avec les livres "trop" humoristes. Allez savoir pourquoi. Aimant également les Romans, elle ne les rejettes point. Après tout, c'est aussi de la lecture. Pour information, son roman préféré est "Battle Royale" de Kôshun Takami-sensei. Son manga préféré s’appelle "7 Milliards d'Aiguilles" de Tadano Nobuaki-sensei. Son plus grand rêve serait de les rencontrer.

Dernière chose, elle n'est pas encore fixer sur son orientation sexuelle, les choses de l'amour ne l'intéressant pas le moins du monde pour l'instant.  


Histoire :  

Ellana est née tout près de Tokyo. Dans la manoir Mushanokoji. C'est son arrière-grand père, qui faisant fortune avec ses nouvelles technologies avaient permis aux Mushanokoji cette débauche de luxe et d'opulence que propose une habitation de ce genre. Mais le plus intéressant n'est pas là. Non, il s'agit de sa mère. En fait, comparé au prestigieux Mushanokoji Shien, c'est une citoyenne "lambda". Une fille du bas-peuple. Comment en est elle venue à partager la vie d'un des plus grand investisseurs du Japon ? C'est bien simple. En vérité, américaine d'origine, elle avait du fuir son pays natal, car ses parents voulaient faire d'elle une chanteuse. Alors que, ce quelle aimait elle, c'était les livres. Voilà pourquoi elle s'est ainsi diriger vers le Japon. C'est après une conférence de presse que sire Mushanokoji remarqua la jeune fille, âgée de dix-neuf ans, perdue dans la rue. La trouvant magnifique, il lui proposa un diner et ainsi de suite. Finalement, c'est à l'âge de vingt-six ans que sa mère accoucha pour donner naissance à Ellana.

Son enfance fut absolument merveilleuse. Elle avait une famille très aimante pour tout vous dire. Sa mère ne travaillait pas, effectivement, avec la fortune de son mari, c'était bien inutile. Elle préférait ainsi se concentrer sur l'éducation de sa fille. Cette dernière avait d'ailleurs, une sorte de don pour raconter des histoires. Elle en inventait encore et encore. C'est d'ailleurs pour ça que, dès l'âge de quatre ans et demie, elle avait gagner le concours régional des meilleures espoirs de la jeune littérature. Soit, les enfants âgés de moins de dix ans. Son père, un grand actionnaire était néanmoins très gentil avec sa fille; Toujours à se soucier de son bien être. D'ailleurs, même si son travail lui prenait beaucoup de temps, il s'arrangeait toujours pour être la lors de l'anniversaire de sa fille. Pas question de rater un évènement de cette importance, ça non. C'est pour ça qu'il éteignait toujours son téléphone professionnel durant les grandes occasions.

Bien qu'elle en avait les capacités, la jeune enfant voulait intégrer des écoles simples. Non par flemme, comme on pourrait le croire, mais par simple embarras. En effet, elle n'aimait pas tellement côtoyer des enfants de la "haute" hiérarchie. Elle se sentait toujours mal à l'aise en leurs présence. Ses parents, finissant par abdiquer acceptèrent de l'envoyer dans une école publique. Très intelligente, elle faisait toujours partie du top trois des cerveaux de l'école. Mais, s'en fichant elle préférait se concentrer sur la lecture. Il n'était pas rare de la voir passer des récréations entières dans la petite bibliothèque de l'école afin de lire.

Sa scolarité en primaire se passa ainsi. C'était d'un lassant. Toujours les mêmes cours, les mêmes professeurs, les mêmes camarades. Elle s'ennuyait, et la seule chose la sortant de sa torpeur était encore une fois les livres. Elle attira ainsi l'attention en remportant deux fois de suite le même prix qu'elle avait décrocher quand elle avait quatre ans. C'était une première dans le monde la littérature enfantine.

C'est en la douce période du Collège que sa vie fut légèrement bouleversée. En effet, sa mère accoucha une seconde fois. D'un petit garçon cette fois-ci. La nouvelle avait été accueillis avec grande joie dans la famille car il pourrait devenir le successeurs de Shien. Hélas, il y avait une part d'ombre dans cette histoire. Le petit garçon, d'un naturel fragile avait hérité de la maladie pulmonaire de son grand-père. Ainsi, il ne pourrait décemment pas reprendre les rennes de la famille. Au début, sire Mushanokji voulut ainsi nommer sa fille, mais elle posa un Véto. Ça ne l'intéressait pas le moins du monde et il en était hors de question. Voulant que sa fille s'épanouisse, il accepta sans broncher. Ainsi, son frère, un homme très urbain et attentif aux autres fut nommé.

C'est à l'âge de quinze ans que la jeune Ellana écrivit son premier grand succès. Un Manga nommé "L'empereur de l'humanité". Cette histoire, racontant l’ascension d'un guerrier dans une époque moyenâgeuse eut un fort retentissement dans tout l'archipel. Sa carrière fut ainsi lancer avec déjà trois-cent milles ventes en l'espace de deux mois. Un très beau score. Sa carrière professionnel fut ainsi lancer. Depuis, elle à déjà écrit un nouveau Manga qui avait également eu du succès. Elle travaille actuellement sur une histoire parallèle a son premier Manga. Son éditeur est le prestigieux Weekly Shonen Jump.



Les langues : Anglais et Japonais courant.



DERRIÈRE L'ECRAN


● Prénom ou pseudo : Valentin/Ellana

● Âge : 18 ans

● Comment es-tu arrivé(e) ici ? : J'était déjà ici avant. Mais pour problèmes médicaux j'ai du partir.

● Comment trouves-tu le forum ? : Bien.

● As-tu lu le règlement en entier et l'as-tu signé ? Le mot magique c'est quoi? :
Spoiler:
 

● Personnage sur votre avatar (le manga et le nom): IA Vocaloid

● Plusieurs comptes? : Non

© Ludi-neko


Dernière édition par Mushanokoji Ellana le Dim 14 Juil - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katasu Erin
Admin Enna
Admin Enna
avatar

Messages : 501

Carte d'identité
Âge [RP] :: 17 ans
Club(s) :: Athlétisme
Autres Détails ::
MessageSujet: Re: The narrative of a Mangaka ~   Dim 14 Juil - 17:57

Fiche très sympathique à lire & enfin une civiiiiile *-*

Donc bon retour à toi :3
Je valide mais je laisse ouvert au cas où Neko veuille passer par ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin N. Blair
P'tit noob
P'tit noob
avatar

Messages : 26
Localisation : Tu crois que je vais te le dire aussi facilement ?

Carte d'identité
Âge [RP] :: 24 ans
Club(s) ::
Autres Détails ::
MessageSujet: Re: The narrative of a Mangaka ~   Dim 14 Juil - 19:59

Rebienvenue alors xD
J'adore ton avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manow.taledar.com/
Daniels Megane
P'tit noob
P'tit noob
avatar

Messages : 2

Carte d'identité
Âge [RP] :: 18 ans
Club(s) ::
Autres Détails ::
MessageSujet: Re: The narrative of a Mangaka ~   Dim 14 Juil - 20:48

Au fait, je viens de remarquer, mais pense à compléter Les Langues ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The narrative of a Mangaka ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

The narrative of a Mangaka ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kimitori, la future mangaka

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Hichi Gakuen :: Fiches abandonnées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet